À propos


À propos À propos
Journaliste passionnée de culture, j‘ai côtoyé durant trente-sept ans au quotidien régional La Voix du Nord,  le monde de l’art, le quotidien des artistes, suivant  étroitement la programmation artistique à Roubaix, de grands équipements culturels (Le Colisée, Le Ballet du Nord, Danse à Lille-CDC, le musée La Piscine, La Condition publique,  la Manufacture des Flandres) et  la Villa Cavrois à Croix. Contribuant par mes articles, mes critiques de spectacles et mes reportages à l’émergence de nombreux projets artistiques et artistes, dont certains aujourd’hui reconnus nationalement et internationalement.

Je me consacre désormais, après l’écriture, à ma seconde passion, la photographie (utilisée déjà dans le cadre de mon travail de journaliste). Après Surfaces,  première exposition individuelle en mars 2020 à La Corderie à Marcq-en-Baroeul,  d’autres expositions ont suivi sur la métropole lilloise à la PPGM à Roubaix à l'occasion des Rencontres inopinées de la photographie en juillet 2020  et à Hem (exposition individuelle) en octobre 2020, avant Intemporelle II, exposition collective programmée en décembre 2020 à Estaimpuis en Belgique.

Dans la série photographique Surfaces, relève Anne-Marie Sosnierz,  " Brigitte Lemery capture avec finesse "des traces de vie, des empreintes mémorielles et patrimoniales dont elle saisit l’essence".

En effet, passionnée d’image, un regard pour moi… n’est jamais anodin, négligeable, neutre, innocent, inoffensif…
Comme une photographie prise par celui ou celle qui découvre, regarde, observe, contemple, analyse.
Car photographier, c’est donner à voir, capter l’essence d’un être, l’esprit des choses ou la mémoire d’un lieu, emprunter… certains disent même … voler son âme. La photographie imprimée, numérisée est un médium, comme l’écriture pour donner à voir, à aimer, à déplorer, à entendre, à comprendre. Photographier, écrire, c’est poser un regard, illustrer, faire un portrait fidèle ou suggestif et donc influencer, séduire, capturer.

La photographie, l’écriture, médiums magiques, sont susceptibles de capter la beauté, la laideur, la souffrance, la violence, l’expression, l'émotion et d’immortaliser un instant, un événement.
On fixe, on rend sensibles des images, on les imagine même en utilisant un stylo et du papier, la lumière et la chimie ou l’informatique. La photographie peut être tirée, agrandie, re-cadrée, retouchée, floue, volontairement surexposée ou sous-exposée, en noir et blanc ou en couleur. Elle est toujours… photographie , si la force de l’image imprime durablement la rétine de celui qui la regarde, si elle est à même de faire naître une émotion, de susciter une réflexion.

Voleur d’âme, le photographe est donc aussi passeur d’émotions. La photographie est un moyen, comme l’écriture, de transmettre ici et maintenant, ma passion de journaliste d’informer, de témoigner, de surprendre et d’apprendre.

                                                                                                                                                                                  Brigitte LEMERY